Kultur

Letzter Eintrag : 6. Oktober.

Le rayon vert

La Galerie Clairefontaine(1) nous offre en ce début d’automne pour ainsi dire le chant du cygne ou, pour ceux qui ont des bons yeux, le rayon vert des Photomeetings Luxembourg 2017. En tout cas, moi, j’y ai trouvé mon compte d’épate et, franchement, vous auriez tort de ne pas en profiter, amis lecteurs.
Pour commencer, dans l’espace 1, place Clairefontaine, nous retrouvons de nouvelles créations du photographe
Hiroyuki Masuyama,
qui avait déjà enchanté notre été 2015 avec ses «remakes» (...)

>> mehr

Kaddour Hadadi (HK), l’homme qui a (écrit) Le coeur à l’outrage

Lorsqu’un camarade, mieux, un grand ami, m’offrit il y a quelques semaines un petit roman écrit par un certain HK, dont il me dit que je lui en dirais des nouvelles, comment ne pas taire mon scepticisme, mon avalanche de bouquins à lire et le remercier avec chaleur? Aussi, ramené chez moi après ce déjeuner sympa entre vieux copains, accoffrit-il sur le librodrome(1) de mon coffre à livres à côté de mes autres lectures en attente de passer sur ma table de nuit après la fin d’une série de douze romans (...)

>> mehr

La mer au Luxembourg avec Caroline Wehrmann et Ellen van der Woude

Et autant vous le préciser tout de suite, amis lecteurs : c’est à Luxembourg ville, à la Galerie Schortgen Artworks (1), que vous pourrez accéder aujourd’hui à de ravissants panoramas sur la magie de la mer, grâce aux lumineux tableaux de Caroline Wehrmann et aux quasi-frémissantes sculptures d’Ellen van der Woude. C’est en effet des immensités symphoniques et des pépites précieuses de cet univers qui recouvre la majeure partie du globe, que nos deux artistes viennent extraire pour nous nombre de (...)

>> mehr

Pierre-Luc Poujol, un retour bienvenu !

Trois années, à quelques jours près, après que Madame Gila Paris, la directrice de la Cultureinside gallery(1), nous permît de faire la connaissance des extraordinaires abstractions du peintre français Pierre-Luc Poujol, elle remet ça, mais dans des conditions nettement plus avantageuses. La minuscule galerie au rez-de-chaussée du 8, rue Notre Dame s’est en effet agrandie depuis cet été d’une salle au sous-sol, ce qui permet non seulement d’exposer des toiles bien plus grandes, mais surtout d’admirer (...)

>> mehr

Association Araâfa For Tunisian Women Empowerment (1)

Et voici ma dernière découverte parmi ceux qui font la révolution tunisienne au quotidien sans attendre les politiciens qui s’en gargarisent, amis lecteurs ! Elle s’appelle Raâfa Ayadi et croit en la capacité du citoyen engagé à être maître de son destin et à dessiner son avenir. Mais, féministe militante, elle croit aussi que la femme et l’éducation sont l’avenir de sa chère Tunisie. Vous-vous souvenez peut-être de ces autres vrais révolutionnaires dont j’ai cité l’engagement et l’action dans trois de mes (...)

>> mehr

»Ade, du Schöne«

Diether Dehms Partisanenroman »Bella Ciao« gibt es jetzt als Hörbuch, gelesen von Peter Sodann, gesungen von Konstantin Wecker

Peter Sodann liest »Bella ciao – Partisanen am Lago Maggiore« nach dem Roman von Diether Dehm; Gesang: Konstantin Wecker; Musik: Michael Letz; Sounddesign, Tonregie, Musikproduktion: Matthias Müller Sunrock (Das Neue Berlin), zwei MP3-CDs, Laufzeit: 16 Stunden, ISBN 978-3-360-01316-3, Preis: 29,99 Euro (D) ___________________________________
»An ihrer Schulter, da wird es hell schon
Oh bella ciao, bella ciao, bella ciao, ciao, ciao.
Es war so warm hier,
an deinem Arm hier
Da draußen werd’ ich (...)

>> mehr

Rafael Springer : Abklatsche and Reductions

Deux ou trois langues pour un titre un titre en trois mots ? Symbolique bi ou tricolore pour un artiste naturalisé d’un mini-pays dont il a tout adopté sauf le côté conventionnel ? Car Rafael Springer ne fait rien comme tout autre artiste d’ici et encore moins comme tout le monde. Exposer en galerie c’est bien, mais un squat sur 3.000 m2 quasi-historiques c’est mieux. Une gare, une minoterie, un dépôt désaffecté ? Pensez-vous, amis lecteurs ! Rafael occupe une banque. Somme toute pas illogique. Ce n’est (...)

>> mehr

Autres temps, autres moeurs, ou les 25 artistes d’« Art2Cure »

« Il est tout de même extraordinaire, que dans ce beau pays de culture, où l’état investit des sommes considérables dans des musées d’art contemporain qui ne drainent que les élites, ce soit une banque (...) qui nous offre l’une des plus formidables expositions de peinture de ces dernières années. Dommage seulement que le 69, Route d’Esch à Luxembourg, siège de la BIL, dont le hall de réception est précédé par la spacieuse Galerie l’Indépendance (1), ne soit ni passant, ni fréquenté par un public (...)

>> mehr

Manuel Ocampo et Michael Debatty aux antipodes

Ces jours ci, la Galerie Nosbaum & Reding nous présente deux expositions qui réunissent dans ses différentes salles(1) deux antipodes de l’art contemporain. Ces opposés, aussi bien quasi-géographiques que culturels et artistiques sont représentés au
n° 2 (nouveaux locaux)(2) de la rue Wiltheim par notre vieille connaissance philippine Manuel Ocampo et dans les salles du n° 4, que nous connaissons déjà bien, par le jeune peintre belge Michael Debatty. Je ne pense d’ailleurs pas que, à moins de (...)

>> mehr

Abgründe der bürgerlichen Gesellschaft

Ein neuer Grisham-Roman

John Grisham, Bestechung, Roman, Wilhelm Heyne Verlag, München, 448 Seiten, 22,99 Euro (D), ISBN : 978-3-453-27033-6 ___________________________________________________________
Wer verstehen will, wie es um das Land bestellt ist, in dem ein Donald Trump zum »Ersten Mann das Staates« gewählt werden konnte, sollte unbedingt einige der Bücher von John Grisham lesen. Der – mit vollem Recht so genannte – Erfolgsautor aus dem Bundesstaat Virginia hat mit seinem im April bei Heyne in deutscher Sprache (...)

>> mehr

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 |...