Premier album du groupe Stelise

« If there is an escape »

Stelise, groupe rock mélancolique aux influences trip-hop, présentera son premier album « If there is an escape » avec 12 titres, dans la salle mythique de la Kulturfabrik à Esch/Alzette le vendredi 5 octobre prochain. La première partie sera assurée par les groupes Zero Point Five et The Blues Bastards.

Le groupe Stelise a débuté en août 2016. Le projet a commencé avec Steve Richer à la guitare et Elise Nunes au chant, d’où le mélange des deux prénoms d’ailleurs pour former le nom du groupe, avec un premier morceau acoustique intitulé « Empty », morceau qu’ils ont joué à quelques « Open Mics ». Puis, les deux protagonistes ont décidé de passer à l’étape supérieure…

Sont venus s’ajouter au groupe un second guitariste (Kevin Reinert), qui a joué dans les groupes Try This et Stories of a City, un bassiste (Mirko Spitoni) qui a joué dans la Harmonie Suessem, un batteur (Paulo Nunes), qui a joué dans les groupes Fast Friday, Moonlight in the Desert et Meds, et un claviériste (Joël Wagner) qui a également fait partie du groupe Thunderroad.

Entre-temps le groupe a roulé sa bosse sur diverses scènes locales et fait les premières parties d’autres groupes luxembourgeois comme Alien Pitch Cat ou Ptolemea. On les a aussi vus cet été au Rock Um Knuedler à Luxembourg-Ville ou encore lors de la Fête de la musique Bridel.

En décembre 2017, le groupe est parti aux Gam Studios à Waimes en Belgique (Hooverphonic et Toten Hosen) pour enregistrer leur premier album comportant 12 morceaux originaux. Toutes les chansons ont été écrites et composées par Elise Nunes et Steve Richer. Les sujets traités sur cet album parlent essentiellement d’échappatoires en tous genres avec notamment un morceau assez personnel sur l’anorexie appelé « Ana ». Les autres morceaux parlent de politique, du mode de vie actuel, mais aussi d’amour et de haine, de solitude et de leur vision du monde. Cet album parle de comment certains facteurs arrivent à nous maîtriser sans que nous ne puissions réagir, que ce soit une maladie, les régimes politiques, ou autre facteurs qui manipulent nos vies et font de nous leurs marionnettes. Comme disait Henri Frédéric Amiel : « Il n’y a ni échappatoire, ni remède, ni refuge contre la destinée », mais par contre, et comme le prouve le groupe avec cet album, la musique reste une des meilleures échappatoires concernant les petits ou grands tracas de la vie.

Stelise est un groupe inclassable en matière de style, ayant ses racines dans le rock mélodique aux influences trip-hop. Ils aiment Portishead, Pink Floyd ou encore Radiohead... et cela se ressent ! La voix claire d’Elise vient ajouter une touche de douceur aux accords de Steve dont la force indéniable est ainsi tempérée.

La sortie de cet album s’annonce déjà comme l’évènement de la rentrée à ne pas louper !

Rendez-vous donc le vendredi 5 octobre à la Kulturfabrik (116, rue de Luxembourg L-4221 Esch-Alzette).

Ouverture des portes à 19h30 et début du concert à 20h.

Concert gratuit !

mardi 25 septembre 2018