Villa Vauban – Musée d’Art de la Ville de Luxembourg

La première monographie sur l’artiste luxembourgeois Charles Kohl

Malgré la fermeture temporaire de la Villa Vauban – Musée d’Art de la Ville de Luxembourg dans le cadre des mesures prises contre la propagation du coronavirus, le musée vient de publier un catalogue important sur l’oeuvre du sculpteur et dessinateur Charles Kohl (1929-2016). L’exposition correspondante qui n’a pas pu ouvrir ses portes le 28 mars 2020 est reportée sine die. Néanmoins, par ce temps de confinement, le beau livre richement illustré de plus de 200 pages invite à une découverte « en avant-première » de cet artiste majeur et pourtant ignoré de l’histoire de l’art.

Car sans aucun doute, le double lauréat du Prix Grand-Duc Adolphe compte parmi les sculpteurs les plus éminents du Luxembourg. Avec ses corps souvent fragmentaires et ses têtes sans visage, Charles Kohl propose une stylisation de l’anatomie humaine en explorant tant la vulnérabilité que la force des corps et des âmes. Formes voilées, guerriers, gens du cirque, cavaliers sont autant de thèmes et moyens d’expression récurrents dans ses oeuvres sculpturales et ses dessins.

Des textes de Paul Bertemes, Lucien Kayser, Nathalie Becker et Maité Schenten éclairent l’oeuvre sculptural de Charles Kohl qui, à côté des nombreuses oeuvres destinées à une exposition à l’intérieur, est aussi fort présent dans l’espace public luxembourgeois.
Parallèlement, la famille de l’artiste a mis en ligne un site dédié à sa biographie et ses expositions, avec une belle sélection de ses oeuvres : www.charleskohl.com

Édité par Villa Vauban – Musée d’Art de la Ville de Luxembourg, 208 pages, textes en français, allemand et luxembourgeois, ill. en couleur, Prix de vente : 25 euros, ISBN 978-2-919878-17-8

jeudi 9 avril 2020