Kultur

Neuester Eintrag : 3. Juli.

Charles Kohl pérennisé Villa Vauban

Rescapé des passerelles en matériaux divers, goulots d’étranglement, inégalités du sol et autres obstacles organisés par la municipalité tramophile avenue Émile Reuter et mettant à rude épreuve mes vieilles jambes après la traversée d’une première partie du parc de Luxembourg, j’accédai un peu groggy mais soulagé aux jardins de la Villa Vauban. Dix heures, juste à temps pour l’ouverture du musée (1), moment que je préfère à cause de sa tranquillité, à l’intérieur, bien sûr. C’est donc au mépris du vacarme, (...)

>> mehr

Brushed by light : sensualité et tendresse au MNHA

Chapeau à notre Musée National d’Histoire et d’Art pour sa nouvelle exposition (1) Brushed by light de Carla van de Puttelaar! Contrairement à la tendance venue du sud méditerranéen et d’outre-Atlantique à cacher la beauté féminine, ce dont déjà Molière se moquait dans son «Couvrez ce sein que je ne saurais voir.- Par de pareils objets les âmes sont blessées - Et cela fait venir de coupables pensées», le MNHA, s’en donne aujourd’hui à cœur joie... Oui, chapeau, car même en Europe on hésite à honorer la (...)

>> mehr

Dans le « Le derviche des mots »

Oh-là-là, « des mots et encore des mots », pourrais-tu t’exclamer, excédé, ami lecteur, quelque part en lisant cet article. Ah ces mots ! Et pourquoi ? Qu’il y a-t-il de plus important dans la pensée, la parole, l’expression orale ou écrite, la communication et sa mise en musique, que les mots ? J’ajouterais : quoi de plus essentiel que leur signification, formulation, sonorité, beauté, poésie, musique même, jusqu’à leur danse, ainsi qu’à la danse du derviche et à sa mise en poésie par Ahmed Ben Dhiab ? Tu (...)

>> mehr

Premier clip: «Wise Man»

L’idée du projet «Patient Zero» est, comme le nom l’indique, née pendant le confinement et on montre bien que la distanciation n’a jamais été un obstacle à la création pour les artistes. Ce premier morceau, plein de mystère, est accompagné d’un clip vidéo dans l’air du temps, qui a été enregistré comme les pistes du morceau cad à distance.
Ces amis musiciens ont laissé libre court à leur inspiration pour écrire le single blues «Wise Man» dont les paroles sont en partie inspirée par la vie et la personnalité de (...)

>> mehr

Deux artistes d’exception…

… avec un petit retard. Eh oui ! Fallait-il tout arrêter à cause de cette espèce de black-out ? Pour d’aucuns c’était hélas inévitable. Surtout, là où les gens se côtoient, se pressent, s’agglutinent. Mais les galeries d’art? Absurde! Les vernissages exceptés (1), on n’y voit rarement plus d’un, ou deux et parfois trois visiteurs à la fois, qui, en général, ne se parlent, ni se regardent. Il est vrai que, peu à peu, ci et là, en attendant des jours meilleurs, des solutions de rechange sont apparues et, suivant (...)

>> mehr

Temps durs, connards et charognards

Il y a toujours un zeste de vrai dans les ingrédients de leurs redoutables bouillons, à ces mélangeurs de n’importe quoi, vendangeurs d’impairs, récolteurs d’ignorance, cuistots d’infortunes, profiteurs de problèmes, prophètes de malheur, nageurs en eaux troubles, troublions de sinistres et sinistres bouffons. Voilà que soudain, ce zeste de vrai, de vraiment arrivé, d’authentique et d’indiscutable, tombé comme par hasard dans la sauce malodorante de leur malveillance opportuniste, leur fait espérer (...)

>> mehr

Villa Vauban – Musée d’Art de la Ville de Luxembourg

La première monographie sur l’artiste luxembourgeois Charles Kohl

Malgré la fermeture temporaire de la Villa Vauban – Musée d’Art de la Ville de Luxembourg dans le cadre des mesures prises contre la propagation du coronavirus, le musée vient de publier un catalogue important sur l’oeuvre du sculpteur et dessinateur Charles Kohl (1929-2016). L’exposition correspondante qui n’a pas pu ouvrir ses portes le 28 mars 2020 est reportée sine die. Néanmoins, par ce temps de confinement, le beau livre richement illustré de plus de 200 pages invite à une découverte « en (...)

>> mehr

Le printemps chez Schortgen

Le printemps n’a, selon toute apparence, aucune envie de se laisser troubler par les ennuis de santé de l’espèce humaine, et s’est permis après un bref prologue ensoleillé une ouverture tout à fait dans les temps et un petit coup de gel. Certes, l’humeur n’est pas vraiment à la fête en cette fin mars 2020 et ce d’autant moins que parmi tant d’autres lieux, les galeries ont dû fermer, elles aussi. Ainsi devrons-nous «faire avec», faire preuve de philosophie et attendre un moment afin d’accéder de nouveau à (...)

>> mehr

JKB Fletcher, ses découvertes… et les nôtres

À commencer par sa biographie, qui est particulièrement significative, et vous comprendrez vite pourquoi, amis lecteurs. JKB Fletcher est né en 1982 à Solihull, dans les Midlands occidentaux anglais. En 2006 il obtient un Bachelor of Fine Arts du Duncan of Jordanstone College of Art and Design à Dundee, Écosse ; puis s’est installé en Australie, où il a réussi à s’établir sur la jeune et dynamique scène artistique de Melbourne. Dès lors il s’est fait connaître par de nombreuses expositions (...)

>> mehr

Voyage dans l’espace-temps avec «Timeless Tales II»

Belle excursion dans ces «Contes hors du temps» et autres univers parallèles, que Madame Paris, directrice de la galerie Cultureinside (1), nous propose aujourd’hui à travers les tableaux de Marcin Owczarek, Adam Martinakis et Miss Aniela, véritable bouquet d’art digital, de collages et photographie! En effet, ainsi que l’annonce le titre, ce n’est pas au service de la réalité que ces artistes mettent leur créativité, mais de l’imaginaire, du surréel et du fantastique, tels que leur symbolisme reflète (...)

>> mehr

-10 |...