Kultur

Neuester Eintrag : 21. Januar.

Liverpool im Beatles-Rausch

Jubiläumsfeiern auch 2019

Sie sind die mit Abstand erfolgreichste Band der Geschichte: Auch Jahrzehnte nach ihren größten Hits faszinieren die Beatles die Massen. Liverpool feiert auch 2019 seine berühmten Söhne.
Alles begann nach einem Auftritt bei einer Kirchenveranstaltung im englischen Liverpool. Damals stieg Paul McCartney in John Lennons Schülerband »The Quarrymen« ein. »Er sah aus wie Elvis, ich mochte ihn«, sagte Lennon einmal. Das Duo legte den Grundstein für eine Band der Superlative: die Beatles. Gemeinsam mit (...)

>> mehr

Étrange capharnaüm chez Schortgen

Et puis non ! Faut pas exagérer tout-de-même. C’est personnel et me fait toujours cette impression, quand je pénètre dans une salle d’exposition pleine de monde et d’oeuvres d’art peu assorties, lors d’un vernissage. Et cette fois, franchement, à la galerie Schortgen (1), j’étais servi. Ajoutez-y les vieux amis que l’on retrouve – ce qui est tout de même chouette – et les nouvelles connaissances que l’on se fait à telle occasion et vous verrez s’il est facile de se concentrer sur des créations artistiques (...)

>> mehr

Schwaarz Konscht, l’art des taques !

Question d’achever dans le gris presque noir cette grise fin de journée d’hiver à peine égayée par un finissage d’expo chez Nosbaum & Reding, au cœur de la vieille ville, je décidai de faire un saut à deux pas de là, au Lëtzebuerg City Musée, rue du Saint-Esprit. En fait, l’invitation à l’expo Schwaarz Konscht, à laquelle j’avais agrafé un communiqué y relatif dans notre «Zeitung» du 21 novembre, pâlissait depuis presque 4 mois sur ma table travail. Témoins: deux traces de café et une brûlure de cigarette. (...)

>> mehr

Luxemburger Porträts 2018, ou l’esprit de Marc rue St.-Esprit

Ma première impression face à cette série de photos fut : « Tiens, le Tout-Luxembourg ! » Mais ensuite, à y regarder e plus près, j’y retrouvai simplement bon nombre de personnalités de la culture luxembourgeoise au sens large du mot : photo, peinture, théâtre, cinéma, chanson, cuisine, médias, ainsi que politique, etc., immortalisées par l’artiste photographe Marc Wilwert pour la Galerie Clairefontaine (1). Et voilà tout ce petit monde qui vous regarde de son air le plus charmeur depuis une cinquantaine (...)

>> mehr

Flambée de créations chez Nosbaum & Reding

Ce samedi 8 décembre l’hiver montre déjà le bout de son nez en et il fat un temps à ne pas mettre un retraité de la sidérurgie ou un critique d’art amateur dehors. Et pourtant, aussi bien le mauvais temps, que mon emploi du temps semi-politique et para-artistique, m’obligent à traverser la ville d’ouest au sud et du sud au nord-est en compagnie d’une pluie sans doute bienvenue, mais pas agréable pour autant. Quoiqu’il en soit, à défaut d’une bonne flambée chez moi, ce sera celle plus esthétique que (...)

>> mehr

Sylvie Ménager et Ann Vinck à la galerie Simoncini

Place d’Armes le 1er décembre. Vive le Krëschtmaart, amis lecteurs! Mais au bout d’une demi-heure de foule, bousculades et tohu-bohu, une pause s’impose. Et, où mieux échapper dans tout Luxembourg centre à ce charivari, à l’odeur de friture ainsi qu’aux gaz d’échappement des files d’autos attendant leur tour de parking, que dans les musées ou galeries de la ville? Parfait, puisque j’avais prévu de toute façon une visite à la galerie Simoncini (1), qui nous présente aujourd’hui deux artistes dont j’ai (...)

>> mehr

« Discover Brixy » selon Dietmar Brixy

Étrange titre ? Et pourquoi ? N’est-il pas normal et légitime d’introduire une oeuvre quasi-fantasmagorique, ou pour le moins étrange, par un titre qui l’est tout autant ? Et qui pourrait-il être mieux placé pour vous faire découvrir les créations de Dietmar Brixy, ce peintre magicien, qui vient exposer pour la première fois dans notre petit Grand-duché, que le peintre lui-même ? Certes, ce n’est pas lui, qui va s’amuser à noircir le papier de notre bon vieux canard. Ça, c’est mon boulot, ou plutôt mon (...)

>> mehr

Filip Markiewicz’ Celebration Factory

«Scherzo au vitriol sur une Europe qui avance à cloche-pied et façon Echternacher Springprozession», aurais-je envie de sous-titrer ce papier sur la dernière expo-installation de Filip Markiewicz. Je m’en garderai bien toutefois, laissant ce plaisir à mes lecteurs, qui ne risquent pas, eux ou elles, les foudres des organisateurs et de l’artiste. En fait, ma première rencontre avec le travail de Filip remonte à janvier 2009, la suivante à 2010 et la dernière en 2011, ce qui fait déjà une trotte. Quel (...)

>> mehr

Filip Markiewicz’ Celebration Factory

« Scherzo au vitriol sur une Europe qui avance à cloche-pied et façon Echternacher Springprozession », aurais-je envie de sous-titrer ce papier sur la dernière expo-installation de Filip Markiewicz. Je m’en garderai bien toutefois, laissant ce plaisir à mes lecteurs, qui ne risquent pas, eux ou elles, les foudres des organisateurs et de l’artiste. En fait, ma première rencontre avec le travail de Filip remonte à janvier 2009, la suivante à 2010 et la dernière en 2011, ce qui fait déjà une trotte. Quel (...)

>> mehr

Les « Nouveaux Caprices » de Roland Schauls

Voilà une bonne dizaine d’années que je découvris et pus vous présenter une grande exposition en solo du peintre Roland Schauls aux cimaises de la Galerie Clairefontaine(1), à une époque où sa réputation était déjà largement acquise et sa place d’honneur parmi les meilleurs peintres luxembourgeois solidement affirmée. Certes, le Roland d’alors n’est pas précisément celui d’aujourd’hui et son expressionnisme, où l’on décelait jadis une certaine influence du grand Joseph Kutter, s’en éloigna petit à petit au fil (...)

>> mehr

-10 |...