Kultur

Neuester Eintrag : 18. November.

I am a Rohingya

« I m a Rohingya » (Je suis un Rohingya) est le titre d’une exposition des photographies prises par Eilo Elvinger et Wasama Doja, que nous présentent aujourd’hui l’Association Friendship et la Galerie Clairefontaine (1) jusqu’au 21 décembre. C’est pour nous le commencement de l’hiver, ainsi que des fêtes de Noël et de Nouvel an. Mais la misère et l’exil se moquant des belles dates, c’est également la poursuite de l’infortune et des tribulations de tout un peuple. Ethnie minoritaire musulmane du Myanmar (...)

>> mehr

Quand Cervantes hante le Reckenthal…

Qui ou que vous empêche-t-il d’en faire de même? LOL? Pure spéculation? Sans doute, du moins pour ceux qui ne croient pas aux esprits. Cependant personne ne doute que Miguel de Cervantes Saavedra, l’un des écrivains majeurs du 16ème siècle, en ait eu, de l’esprit et en fût même un très grand. Et qu’en est-il lorsque cet esprit, égaré du côté de Luxembourg ville, s’en échappe aussitôt, mi-assommé par le vacarme des omniprésents travaux urbains et asphyxié par les gaz d’échappement, pour lui tourner rageusement (...)

>> mehr

Le triangle magique d’Anna Recker

… vers une poésie qui s’ignore ?

Il tient en trois concepts : géométrie, jeu, poésie. Les trois côtés d’un même triangle. Trois clefs d’un même concert artistique englobant dessin, peinture et sculpture, souvent étroitement mariés dans ses dessins, tableaux et sculptures-constructions-installations. Ce qui m’a cependant le plus impressionné ce samedi 2 novembre devant les vitrines de la Galerie Simoncini (1), rue Chimay, avant de tourner le coin, rue Notre Dame, c’est la légèreté aérienne des vastes peintures à la pâleur géométrique, (...)

>> mehr

Thierry Bruet et ses « Anachronismes »

Me voilà plus épaté encore qu’au printemps 2015, lorsque Madame Gila Paris, la directrice de la Cultureinside Gallery (1), m’apprit à connaître Thierry Bruet, ce peintre iconoclaste qui infiltre et exploite subrepticement l’univers de la grande peinture en s’y moquant à peu près de tout et de n’importe quoi. Mais pas vraiment de n’importe qui, car la grande majorité de ses cibles préférées (du moins à ma connaissance) est constituée par les artistes les plus célèbres, ainsi que par leurs très notables (...)

>> mehr

Fabio Calvetti : “Body and soul”!

Ce qui signifie, traduit de l’anglais «Corps et âme». Quoi de plus normal pour un artiste qui peint quasi-exclusivement l’être humain, me direz-vous, amis lecteurs. Et vous n’auriez pas tort. En effet, lors de ma dernière rencontre avec le peintre Fabio Calvetti, venu nous présenter ses œuvres il y a de ça une dizaine d’années et déjà à la Galerie Schortgen Artworks (1), m’apparut dans son exposition d’alors, «Affascinante enigmatica sensuale donna«, la même universelle symbiose qui unit en tout être (...)

>> mehr

On n’a pas tous les jours vingt ans… même à la Galerie Hessler

C’est le moins qu’on puisse dire, puisque – personne ne l’ignore – on n’a effectivement pas tous les jours vingt ans. Et, bien conscient que ça n’arrivera plus jamais à sa galerie (1), monsieur Frédéric Hessler a décidé d’en fêter le 20ème anniversaire avec une exposition unique, digne de l’occasion, en un festival d’oeuvres de deux bonnes douzaines d’artistes renommés. Inutile de vous dire, amis lecteurs, que l’ultra-grande majorité d’entre eux jouit d’une renommée internationale. Mais en outre, quelques-uns (...)

>> mehr

Marie-Pierre Trauden-Thill nous ramène du Paraître vers l’Être

«Vom Schein zum Sein» intitule en effet Marie-Pierre Trauden-Thill sa dernière exposition en date. En conviendrons-nous après avoir été la visiter? Une fois de plus, mon amour de l’art et le temps libre que m’offre mon état de retraité, modeste compensation aux inconvénients de l’âge, m’entraîne à me promener à Luxembourg ville, où j’aime écumer les musées et les galeries d’art dont je reçois les invitations. Et voilà pourquoi personne ne doit s’étonner de me retrouver en ce dernier samedi d’été à la Galerie (...)

>> mehr

Tsukimi-Moon Show place Clairefontaine

Notez, amis lecteurs, je m’en doutais un peu. Mais la perspective de rencontrer en personne l’un des plus remarquables photographes de notre époque m’amena ce vendredi 13 septembre à enfreindre ma vieille règle d’éviter les vernissages à succès aux expositions de photo, peinture ou sculpture et d’aller visionner les œuvres un peu plus tard en toute tranquillité. C’est que la Galerie Clairefontaine (1), a profité des premières fraîcheurs pré-automnales, ainsi que du Festival de la lune – Tsukimi – le 13 (...)

>> mehr

Deux femmes par-delà 4 siècles, ou une autre lecture d’«Artemisia - Un duel pour l’immortalité»

Ce titre qu’Alexandra Lapierre a donné à son livre annonce fort bien son sujet principal: l’affrontement entre Artemisia Gentileschi, sa vie durant, avec son père, le grand peintre Orazio Gentileschi. Moi j’entrevois toutefois, en le relisant aujourd’hui de manière plus approfondie près de vingt ans après l’avoir lu une première fois, un second aspect, dont je ne suis d’ailleurs pas sûr que l’auteure fût consciente. Sans jouer pour autant un rôle moteur dans l’ouvrage, il pourrait cependant en avoir avivé (...)

>> mehr

Maigret-Erfinder und Weltreisender

30. Todestag von Georges Simenon

Neue Bücher, neuer Film und Events weltweit, angefangen von seiner Geburtsstadt Liège bis nach Vietnam: Der Schriftsteller Georges Simenon ist 30 Jahre nach seinem Tod noch lange nicht vergessen.
An der Place Vintimille nahe dem Pariser Vergnügungsviertel Montmartre wird die Leiche einer jungen Frau gefunden. Todesursache: Ein Schlag mit einem schweren Gegenstand. Georges Simenon hat den Kriminalroman »Maigret und die junge Tote« im Jahr 1954 geschrieben. Der französische Regisseur Patrice (...)

>> mehr

-10 |...