Kultur

Neuester Eintrag : 8. Februar.

Un nouveau recueil de poèmes de Giulio-Enrico Pisani

Accompagnons le poète, le journaliste, le critique d’art Giulio-Enrico Pisani, le temps d’une nuit et/ou d’une journée. A la découverte de ses mots, de ses vers qui s’inscrivent dans une heureuse harmonie, qui ont beaucoup de choses à nous confier, souvent très personnelles, et puis finalement, très proches des nôtres, de nos joies, de nos tourments, de nos humeurs.
J’ai appris ainsi que Giulio connut de belles amours à Bruxelles. Des amours qui bercèrent ses rêves d’adolescent remplis de grands (...)

>> mehr

Jérôme Cames : Let us go now... to my darling companions

Ce n’est certes pas la première fois – loin de là – que notre désormais vieil ami Jérôme expose à la Galerie d’Art Schortgen. (1) N’est-ce pas ce à quoi l’artiste, cette vieille connaissance et quasiment peintre fétiche de la galerie depuis près de trois lustres, fait allusion en intitulant sa nouvelle expo « Allons chez nos compagnons chéris » ? C’est qui, les compagnons chéris ? N’a-t-il pas l’air d’inviter ses enfants, ses créations en les invitant à rejoindre ses compagnons de toujours : les multiples (...)

>> mehr

Covid-19 : humour noir, prés verts et poésie

Bien vrai que l’on commence pian piano à en avoir marre de ces masques censés nous protéger du souffle des autres et, parait-il, les autres du nôtre. Plus de sourires, plus de grimaces entendues, dépitées, satisfaites ou boudeuses, plus de langues tirées ni – seul avantage – de postillons, bactéries ou virus non plus et j’en passe. C’est pénible à devoir porter et absolument ridicule à le voir porter. Nous protéger contre quoi, au fait ? Ben oui, des haleines... Après avoir supporté toute notre vie (...)

>> mehr

Germaine Hoffmann dévore à pleine dents…

… ce temps qui, même quand il n’est pas « de chien », dévore, lui, impitoyablement ses créatures, voracement, inlassablement. L’esprit et la façon dont use Germaine Hoffmann, afin de jouer, via ses compositions et créations, du concept poétique virgilien du temps éphémère, fuyant irréparablement (1) contre le mythe grec fondateur d’un temps voracement dévorant (ses enfants), valent la chandelle. Et celle-ci nous aidera à comprendre, grâce à son éclairage fugace d’une oeuvre après l’autre, le titre (...)

>> mehr

Gao Xingjian : poésie du noir au blanc...

... de Chine, bien sûr! Voilà ce que pourrait vous faire supposer le nom de Gao Xingjian, écrivain, traducteur, dramaturge, metteur en scène, poète et peintre français d’origine chinoise et prix Nobel de littérature 2000, après un premier coup d’oeil aux vitrines de la Galerie d’art Simoncini (1). Certes, ce n’est pas la série de ravissants petits tableaux – autant d’encres de chine – que nous présente aujourd’hui la galerie, qui nous fera connaître exhaustivement cet aussi immense que polyvalent et (...)

>> mehr

Kasemattentheater, Théâtre du Centaure, Théâtre Ouvert Luxembourg

Une très belle nouvelle saison des 3 petits théâtres

Ils en rêvaient depuis longtemps déjà ! Et enfin, pour la saison 2020-2021, cela s’est fait. Qu’est-ce qui s’est fait, vous demandez-vous ? Ni plus, ni moins qu’une conférence de presse commune, à la Banannefabrik, pour le lancement de la nouvelle saison.
Le Théâtre du Centaure
Pour Myriam Muller du Théâtre du Centaure (www. theatrecentaure.lu), cette rentrée est particulièrement importante, après ce long confinement qui a chamboulé la programmation depuis le mois de mars dernier. La famille sera le fil (...)

>> mehr

Roads of abstraction

Et voilà comment on nous présente, amis lecteurs, les «Routes de l’abstraction» dans un pays quasi-quadrilingue! De plus, une traduction française mot-à-mot, sans articles, serait incorrecte. Alors, je laisse en tête le titre original de cette exposition collective. De toute façon, ce n’est pas la première fois que madame Gila Paris, directrice de la Cultureinside gallery (1) présente quatre ou cinq artistes hors du commun en un «tir» groupé, où des talents pourtant très particuliers s’harmonisent (...)

>> mehr

Sens, Fleurs et Vues

La Galerie Schortgen (1) m’avait invité ce samedi 19 septembre à un vernissage qui, d’après le carton, se voulait pour le moins prometteur. Je me rendis donc selon mon habitude à la galerie bien avant le vernissage, afin d’éviter le trop d’affluence et pouvoir examiner les oeuvres d’art en toute tranquillité, mais aussi pour ne pas déranger les vrais amateurs et leurs contacts avec les galeristes et les artistes avec mes examens minutieux et mes questions. De plus – qui sait? – peut-être suis-je en (...)

>> mehr

Release Party Heavy Petrol

Initialement prévue le 21 mars 2020, la release-party de Heavy Petrol aura lieu le 9 octobre. Le groupe de blues présentera son nouvel album « The Last Barrel ». Fondé en 2011 par l’envie commune de cinq amis de faire des reprises de blues, le groupe finit par composer rapidement ses propres morceaux. S’en suivent de nombreux concerts qui permettent à Heavy Petrol de gagner une certaine notoriété. Le groupe a sorti son premier album « Petrol Train » en 2017.
Heavy Petrol est composé aujourd’hui de (...)

>> mehr

Suprématie de l’imagesur le texte ?

« Ce que je n’aime pas dans la version nouvelle – agrandissement de force –, c’est la suprématie de l’image au détriment du texte. » écrivit il y a peu le romancier, poète et critique littéraire Pierre Perrin sur sa page Face-book. Vaste, profonde et très ancienne question, que soulèvent les derniers huit mots du texte ! Aussi, non seulement interpellé par la proposition qu’ils forment et qui me chiffonne depuis longtemps, mais aussi intrigué par la première partie de ce qu’écrivit Perrin, je plongeai avec (...)

>> mehr

-10 |...