Kultur

Neuester Eintrag : 22. Juli.

Arthur Unger, le magicien de Merl

Tout n’est-il en fin de compte dû au hasard? Et c’est bien par hasard que je suis tombé sur Arthur Unger, cet étonnant artiste tant honoré et reconnu à l’étranger et surtout en Chine populaire, mais méconnu au Luxembourg et notamment par moi, qui ne vis pourtant qu’à 15 minutes à pied de son mystérieux repaire. Mi-atelier-mi-laboratoire, c’est dans ce pigeonnier haut perché en pleine verdure sur l’aire d’une ancienne ferme au bord de l’Alzette, où j’ai grimpé par un antique escalier, que cet (...)

>> mehr

»Weißer Zulu« und Anti-Apartheid-Sänger

Es gibt viele politische Lieder, aber wenige sind so einflußreich wie »Asimbonanga« von Johnny Clegg. Der in England geborene weiße Musiker sang in Südafrika gegen die Apartheid an – bis Nelson Mandela als freier Mann neben ihm auf der Bühne tanzen konnte.
Als junger Mann lernt der 1953 in England geborene Jonathan »Johnny« Clegg im südafrikanischen Johannesburg, irische und schottische Folksongs zu spielen. Dann erlebt er an einer Straßenecke einen Zulu-Musiker mit den traditionellen Liedern der (...)

>> mehr

Mokhtar El Amraoui : «Dans le tumulte du labyrinthe»

2019, année de la poésie? Et pourquoi ne le serait elle pas? Non, je ne rigole pas, car décidément, du moins en ce qui concerne mon petit cercle d’amis auteurs-poètes, 2019 est sur le meilleur chemin de se voir au moins proclamé année des doublettes. Après Émile Hemmen, qui nous sort à trois mois l’un de l’autre «Un boire sans soif» et «L’âge de la mémoire», voilà Mokhtar El Amraoui qui voit publier, quelques mois après son «Chante, aube, que dansent tes plumes!», par le même éditeur, son dernier-né, «Dans le (...)

>> mehr

«Heavy Petrol» au «Wisefest vun der Zeitung»

L’;aventure a commencé en 2011 où, un jour, cinq amis ont décidé de jouer des reprises de blues. «Heavy Petrol» est né de cette envie commune. Rapidement les membres du groupe ont commencé à composer leurs propres chansons avec leurs propres paroles.
Le groupe compte aujourd’hui 6 membres: Woody Lunari (chant et harmonica), Dan Kries (basse), Gigi Felten (guitare), Konni Troost (batterie), Steve Richer (guitare) et Elise Nunes (chant).
Depuis ces 7 dernières années, «Heavy Petrol» a acquis une (...)

>> mehr

Et le papillon chanta

Notre écrivain, poète, chercheur, et linguiste (j’allais-dire nation..., pardon...), international, Laurent Mignon (1), a de nouveau frappé, mais cette fois de concert avec la spécialiste du Japon et des religions de l’Asie de l’Est, Katja Triplett (2). Leurs baguettes : recherche, analyse, perspicacité et culture chevauchant les langues, se moquant des frontières et survolant les continents ! Leur partition : la magie d’une des formes poétiques les plus compactes, allégoriques, percutantes qui (...)

>> mehr

Lidia Markiewicz et Madeleine van der Knoop dans « Les Retrouvailles »

Pourquoi ne pas étendre ce charmant titre d’expo, que Lidia Markiewicz donne à sa collection de tableaux, également aux belles sculptures de Madeleine Van der Knoop, que nous retrouvons auprès d’eux à la Galerie d’Art Schortgen (1), à Luxembourg ville, après presque sept ans d’ailleurs ? Qui sait quels horizons, musées, galeries elle a écumé, depuis qu’elle est venue nous émerveiller en 2012, et déjà à la Galerie Schortgen, avec sa magnifique féérie animalière sculptée en bronze ? Madeleine Van der Knoop (...)

>> mehr

Art et fiction… frontalière, ou Schengen selon Ruth Stoltenberg

C’est-à-dire ? Posons la question autrement : l’artiste et l’art peuvent-elles faire l’objet d’une récupération ? Sinon directement par les pouvoirs, du moins par la majorité bienpensante, par le « politiquement correct » de l’heure, qui a aujourd’hui tant de mal à rester majoritaire ? La réponse est oui. Et la charmante exposition de photographies bien de chez nous présentée par l’étonnante photographe Ruth Stoltenberg à la Galerie Clairefontaine (1), cette petite Mecque luxembourgeoise des beaux-arts en (...)

>> mehr

«Ode» au château de Bourscheid…

… ou bien? Non, pas vraiment. Ce qui ne signifie pas, que ce magnifique château magistralement restauré, perché au sommet d’un promontoire rocheux surplombant la Sûre ne mérite pas d’être chanté et ne l’aie pas été par quelque aède, ou plutôt barde, des temps qui furent. Mais aujourd’hui, ses vastes salles ne font que nous prêter leur cadre, tout à la fois dépouillé, sobre et magnifique, mais s’effaçant, en fait plus autour que devant ce que l’artiste qualifie d’ode à la création, à l’humain, à la vie. À quoi (...)

>> mehr

Le monde fantasmagorique de Holley Coulter Chirot

L’insituable, l’énigmatique Holley Coulter Chirot! Femme d’Amérique, d’Afrique, de Roumanie, de France, du Comté (1) ou d’ailleurs, voici l’étonnante artiste dont la Galerie Simoncini (2) présente aujourd’hui une succincte mais fascinante rétrospective. I.M.? Non, S.V. (3) car, autant que par ses gravures à l’eau-forte d’une finesse exceptionnelle et ses poupées, reflets de ses fantasmagories, ainsi que par son extraordinaire biographie résumée par Susan Day (4), que la galerie nous présente sur le Internet (...)

>> mehr

Pop & Street art selon Retsin

En fait, le titre complet de l’exposition de Gilbert Retsin, que nous présente aujourd’hui la Galerie Schortgen se lit «Visions of Street art and pop culture», que je ne pense pas avoir besoin de vous traduire. Encore pourrait-on placer «Timeless» (intemporel) devant «...Visions...»? Quand à vous expliquer pourquoi, envers et contre toutes les modes et tendances d’art contemporaines, la galerie Schortgen continue à exposer si fréquemment du pop art, la réponse st simple: ça plait. La grande époque pop (...)

>> mehr

-10 |...