Kultur

Letzter Eintrag : 20. Februar.

»Aux 4 coins de Gre­ven­macher«

Malerei, Skulptur und Fotografie an allen Ecken in der Moselmetropole

Bereits zum 15. Mal locken die Kunstausstellungen »Aux 4 coins de Grevenmacher« über die Ostertage in die Mo­sel­metropole. Die erste Auf­la­ge der beliebten Schau fand im Kulturjahr 1995 statt.
2009 warten René Cle­ment und Eliane Lothritz in der Kellerei Bernard­Massard, An­dra Raducu im Keller des Os­burg-Hauses, Vera Weis­ger­ber und ihre Schüler in der Ga­lerie des »Kulturhuef« so­wie die Mitglieder des lokalen Foto-Clubs »Flash« in der Vins­­moselle-Kellerei mit ihren Werken auf.
Ein kurzer Blick auf (...)

>> mehr

Migrations / Mutations à la Galerie Schweitzer

S’il n’est déjà pas évident pour moi d’affronter en une seule et même exposition trois photographes aux personnalités aussi marquées et différentes que Jacques Bosser (1), Tom Drahos (2) et Laurence Demaison (3), imaginez un peu la gageure que ça représentait pour Lucien Schweitzer et son équipe ! (4) Mais, le pari une fois tenu, le moins que l’on puisse dire, c’est que la réussite est au rendez-vous. Dès l’entrée et l’espace 1 nous nous voyons confrontés à de vastes et chatoyants portraits d’un réalisme (...)

>> mehr

Migrations, exils et autres réalités dans des livres

Khayar Oumar Defallah, en publiant son livre Fils de nomade, les mémoires du dromadaire aux Editions de l’Harmattan (harmattan1@wanadoo.fr), a voulu transmettre à ses enfants l’héritage d’un Tchad uni. La génération de l’auteur est sortie de sa brousse paysanne ou pastorale pour assimiler, à marche forcée, la modernité occidentale, recevoir l’indépendance telle un cadeau, s’enivrer du parfum de cette liberté retrouvée avant que les pièges infernaux des guerres civiles ne la dispersent en tendances (...)

>> mehr

Regards sur la poésie du XXe siècle

Tome I

Regards, c’est bien le mot qui convient à ce formidable ouvrage qui, loin de toute compilation systématique, encyclopédique ou même anthologique, éclaire de ses lumières le bois enchanté des poètes du XXe siècle, grâce à au moins autant de phares découvreurs de beauté. Trente-deux poètes s’y livrent justement aux regards passionnés de 33 écrivains, poétologues, voire poètes et s’ouvrent par là comme rarement au lecteur. (1) Aussi fasciné par les présentations peu conventionnelles des auteurs que par les (...)

>> mehr

»Rock um Knuedler« mit »Simple Minds«

Das Luxembourg City Tourist Office, Organisator des beliebten Freilicht-Rockfestivals »Rock um Knuedler«, das am Sonntag, dem 5. Juli auf dem Place Guillaume II mitten in Luxemburgstadt stattfinden wird, hat die Kultband Simple Minds sowie Ray Wilson & Stiltskin als Headliner des Festivals 2009 unter Kontrakt genommen.
Simple Minds
In ihrer Karriere, die sich mittlerweile über 3 Jahrzehnte erstreckt, haben die Simple Minds über zwanzig Top-20-Hits produziert, über 35 Millionen Alben verkauft und (...)

>> mehr

René Welter : « Feuillets de plomb », suivi de « À main courante »

Étrange recueil de poèmes, que nous offre là René Welter, dont c’est plus ou moins le quarantième bis. Rien que ça !? Normal, après tout. C’est que, peu après sa naissance, le 30 mai 1952, il est tombé dans la marmite de la poésie. Aussi le retrouve-t-on quelques lustres plus tard professeur au Lycée Technique Nic Biever et à l’Uni­versité du Luxembourg, auteur d’une thèse de doctorat consacrée au poète Paul Éluard, d’une quarantaine de recueils de poèmes et de nombreux articles dans Kulturissimo (supplément (...)

>> mehr

Serge Basso de March raconte « L’envers du sable »

Voilà un titre extraordinaire qui donne d’emblée le “La” à un recueil tout de prose et plein de poésie, qui permet au « sable (qui) s’écoule à l’envers dans le sablier », d’offrir au lecteur en aérienne et mystérieuse syllepse elliptique : « L’envers du sable » ! C’est que les poètes contemporains n’aiment d’instinct pas trop le remplissage ou la pléthore et n’abusent pas des points sur les “i”. Moins c’est donc plus pour Serge Basso et son joli retour arrière de caméra dédié à ses filles : Clara et Lucie... contre (...)

>> mehr

Intrigues palpitantes pour polars réussis

Le lieutenant de police Phoebe MacNamara est la meilleure négociatrice de tout Savannah. Libérer des clients pris en otages lors d’un hold-up ou convaincre un forcené de relâcher son épouse et ses enfants constitue son lot quotidien. Elle ne redoute rien ni personne, menant de front un métier éprouvant, sa mère agoraphobe et sa fillette surdouée de sept ans, Carly. Mais lorsque Phoebe elle-même est agressée dans sa propre maison par un assaillant qui dissimule son visage, son assurance vacille. Devant (...)

>> mehr

»Museumsfest« in Luxemburg

Am letzten Märzwochenende lädt d’stater muséeën – die Vereinigung der Museen und Kunstzentren in der Stadt Luxemburg zur ihrer zur Tradition gewordenen Tage der offenen Tür ein. Es ist die 12. Ausgabe des Museumsfest und findet am Samstag, dem 28. März und Sonntag, dem 29. März statt.
Das Wochenende bietet die Gelegenheit, durch die Sammlungen der großen staatlichen und städtischen Museen zu schlendern, und die Sonderausstellungen des Frühlings zu sehen; zu entdecken, was Vergangenheit und Gegenwart (...)

>> mehr

Simon Nicholas & Giacomo Costa

Cette fois, dans l’es­pa­ce 1 de la galerie Clairefontaine(1), nous plon­geons de plein pied dans la cité des hommes... et des voitures, des gratte-ciels, places, rues, halls, rassemblements, foules, salons, réceptions, expos et festivités. Artiste britannique qui a étudié à la Bath Academy en 1973-74 et à la Camberwell School of Art de 1974 à 1977, Simon Nicholas
peint la métropole, plus pa­tiente que frénétique, plus parterre que poulailler, dont il s’inspire bien davantage qu’il ne la dépeint (...)

>> mehr

... | 1530 | 1540 | 1550 | 1560 | 1570 | 1580 | 1590 | 1600 | 1610 |...