Kultur

Letzter Eintrag : 21. Juni.

Christian Frantzen et Gregory Durviaux, deux appropriationnistes !

Cet été peu folichon offrira au moins à tous ceux qui ne font pas pour l’heure provision de soleil dans le sud l’occasion de remplir agréablement leur temps libre en faisant le plein de culture, magie et beauté dans les musées et galeries du pays. Aussi, est-ce une fois de plus deux artistes exceptionnels que j’aimerais vous proposer de découvrir ou de redécouvrir dans les salles d’exposition de la Galerie Nosbaum & Reding (1), située dans la vieille ville de Luxembourg, à deux pas du MNHA. Le premier (...)

>> mehr

Victor Hugo et son théâtre, trois grandes féministes mexicaines…

Dans la collection «Le théâtre de» publiée par Ides et Calendes (www.idesetcalendes.com), deux nouveaux volumes viennent d’être publiés : Victor Hugo de Florence Naugrette et Anton Tchekhov de Georges Banu. On apprendra, par exemple, qu’avec sa tragédie Le roi s’amuse, Hugo a provoqué un scandale, parce que sa pièce raconte la vengeance manquée du bouffon Triboulet contre le roi qui a violé sa fille. Après la première de la pièce, la police suspendit les représentations suivantes ! Inimaginable à notre (...)

>> mehr

Y-a-t-il un cadavre dans la cave ou ailleurs ?

L’écriture de romans policiers, dont l’action se déroule en terres et lieux de chez nous, est devenue une passion pour Vic Fischbach, venu tardivement à l’écriture, après une carrière merveilleusement étoffée et diversifiée. Né par un beau jour de printemps du mois de mai 1922, Vic Fischbach, a réussi, à fidéliser très rapidement un grand nombre de lectrices et de lecteurs, désormais attentifs à ses rendez-vous policiers. Son talent a réussi à me conquérir, par sa vivacité, son intelligence, mais aussi par un (...)

>> mehr

Comment fermer la saison et en ouvrir une autre à la Galerie Clairefontaine

Contrairement à son habitude, pourtant rarement démentie, d’exposer un artiste dans chacun de ses deux espaces, notre bonne vieille Galerie Clairefontaine(1) nous présente aujourd’hui simultanément trois artistes : deux peintres et un sculpteur. Et comme pour mieux fêter cette fin de saison plutôt capricieuse, elle commence par nous mettre dans une ambiance assez extraordinaire en nous présentant déjà en plein-air les étranges sculptures de Dietrich Klinge.
Exposées aussi bien dans l’espace « 1 » de la (...)

>> mehr

Vom Kitsch zur Nullität

In der Literatur sind es die nicht treffenden, nicht genauen Wörter, die abgegriffenen Wörter. So im ersten Vers von Nikolaus Welters Beschreibung einer Schlacht: »Durch Crécys Ebne tobt die wilde Schlacht.« Dass eine Schlacht »tobt«, und dass sie »wild« ist, wurde schon tausendmal geschrieben: der Fehler ist hier neben der Ungenauigkeit das Konventionelle. ________________________________________________
»Das Gegenteil von Kunst ist gutgemeint« Gottfried Benn
Der Begriff »Kitsch« kommt u.a. von (...)

>> mehr

« Rock um Knuedler » et « MeYouZik »

A l’approche de la saison festivalière et de l’été, le Luxembourg City Tourist Office annonce la venue de Marlon Roudette comme tête d’affiche du festival en plein air « Rock um Knuedler », qui a lieu le dimanche, 17 juillet en plein centre-ville de Luxembourg. Le jour avant, le samedi, 16 juillet, le festival de musiques du monde « MeYouZik » battra son plein avec trois highlights annoncés : Tritha Electric, Soweto Soul et Shantel.
Tritha Electric promet du ethno-punk teinté de musique indienne. Soweto (...)

>> mehr

Laura Bofill : paradoxes, divergences et/ou convergences ?

Ella en la via _____________________________
Elle est impossible à situer, ordonner, classer, la jeune artiste espagnole ou, plus précisément, catalane, dont les tableaux attendent aujourd’hui votre visite rue Beaumont, Luxembourg centre, à la Galerie d’art Schortgen (1). Un phénomène ! En effet, les réalisations de Laura Bofill n’impliquent pas seulement une brillante mise en scène artistique de ses idées. Les techniques picturales et graphiques qu’elle met en oeuvre – photo, collage, dessin, peinture, (...)

>> mehr

Quand Laurent Fels dit Les fissures de l’infini

Quand les fissures deviennent-elles ces étranges crevasses qui, au lieu d’écarter, d’éloigner, d’être brisure, «creusent / des ponts // entre / les silences // érigent / des abîmes // dans les / fissures / de l’infini»1 ? C’est avec ses propres vers que je poserai cette question à Laurent qui, lui, au contraire, affirme, péremptoire, dans le premier poème de ce petit recueil qui fait du moi, du nom, un caillou, des «cailloux / du souvenir» s’entassant par l’écriture «quelque part au bout du monde». Et cela (...)

>> mehr

Chaos apprivoisé et colère animale

Et nous voilà de nouveau dans cette belle vitrine des beaux-arts, qu’est la Galerie d’art contemporain Marie-Thérèse Prosperi (1), anciennement Maïté, joliment située face au coin extrême sud-est du Parc de Luxembourg, afin de découvrir une fois de plus deux intéressantes expositions en une. Peintres et sculpteurs s’y partagent en général équitablement l’espace, permettant ainsi à l’aimable galeriste d’offrir à ses visiteurs un plaisir dédoublé.
Seul inconvénient ici ou là : reculer, afin d’admirer un (...)

>> mehr

Voix poétiques croisées

Je triais voici quelques jours de volumineuses piles de livres reçus, afin de faire un choix concernant mes prochaines rubriques de publications. Ayant prévu de consacrer un article aux nouveautés publiées dans notre pays, je me suis dit qu’il serait intéressant de présenter les recueils de poésie qui m’ont été envoyés ces derniers temps, ainsi que l’une ou l’autre revue littéraire qui propose en ses pages, des poètes.
J’ai décidé de vous proposer un mélange croisé de voix poétiques de notre terroir, mais (...)

>> mehr

... | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | 110 |...